#56 – Le surprenant destin du premier Pro-Gamer Français : Vincent Salengeon

Le surprenant destin du premier Pro-Gamer Français : Vincent Salengeon.
Un reportage de la Direction Nationale du Jeu Vidéo.

Son histoire, peu banale, remonte à l’année 1982. A cette époque, un titre phare dominait la scène mondiale de l’esport : Pac-Man, le célèbre glouton mangeur de fantômes.

Ce titre d’arcade de Namco, sorti sur la console Atari VCS 2600, rencontrait au début des années 80 un franc succès. Les “cassettes” de jeux vidéo, comme on les appelait à l’époque, s’écoulaient par milliers sur tous les continents.

C’était le temps de l’insouciance, le gouvernement socialo-communiste français, arrivé au pouvoir en mai 1981, n’avait pas encore eu le temps de ravager durablement la France, l’ère du temps était joueuse.

La firme américaine Atari organisait un tournoi mondial de Pac-Man. Pas moins de 150 000 personnes y participaient dont 50 000 Français. Les sessions de jeu se déroulaient en 15 minutes pendant lesquelles le joueur devait réaliser le meilleur score sans se faire toucher. Le petit Vincent (à gauche sur la photo), 13 ans, était passionné par ce jeu, pendant la récréation, il en parlait avec ses copains et n’avait qu’une seule hâte : le posséder un jour ou l’autre. Son vœu fut un jour exaucé !

, , , , ,

Laisser un commentaire ça nous intéresse !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.